Rennes. En matière d’art, les jeunes ont aussi leur mot à dire

Article publié le 7 juillet 2020

jeunes

Coline, Adrien, Ghita, Corentin et Pierre.

C’est une première ! Le Frac Bretagne a proposé à de jeunes étudiants et lycéens de participer au processus d’acquisition des œuvres de la collection.

Choisir une œuvre, la proposer pour entrer dans la collection du Frac (fonds régional d’art contemporain), c’est l’aventure à laquelle ont participé de jeunes étudiants et lycéens du lycée Jeanne d’Arc. Durant plusieurs semaines, ils ont visité les ateliers de cinq jeunes artistes rennais dont le travail a déjà été repéré. Ils ont échangé avec eux, parfois assisté au processus de création, pour ensuite faire un choix, « cela a été une belle bataille », confie Adrien. « Il a fallu argumenter entre nous. Il y a aussi le budget qui nous était alloué, 2 000 €, qui a guidé notre choix », précise Ghita. Les jeunes étudiants expliquent comment ils ont été touchés par la technique, mais aussi le parcours de l’artiste. « On a compris combien le statut de l’artiste est encore loin d’être reconnu et combien c’est difficile d’en vivre, de décrocher des financements », expliquent Pierre et Corentin.

Un jury « bluffé »

Lundi 6 juillet 2020, dans l’après-midi, ils ont proposé au jury du comité d’acquisition de faire entrer deux artistes au Frac, Anita Gauran et Quentin Montagne. « Si on les a choisis, c’est aussi parce que leurs œuvres parlent à tout le monde, sont accessibles, qu’elles portent une histoire, même si chacun peut avoir son interprétation », ajoute Coline.

La politique d’acquisition des œuvres suscite souvent beaucoup de fantasmes. La volonté d’Étienne Bernard, nouveau directeur du Frac, est de la rendre moins opaque, de faire comprendre ce qu’est une collection. Les membres du jury ont salué lundi l’initiative. « J’ai été bluffée, confie Sandra Patron, directrice du musée d’art contemporain de Bordeaux. J’ai vu chez ces jeunes beaucoup d’engagement, de joie, de fierté à défendre leur choix. »

C’est vendredi 10 juillet 2020 que le conseil d’administration doit valider les acquisitions proposées par le comité d’acquisition et choisir les nouvelles œuvres qui rejoindront la collection du Frac, riche aujourd’hui de 5 000 œuvres.

frac

Lundi 6 juillet 2020, les étudiants ont présenté leur choix d’artistes au jury du comité d’acquisitions.

‹ Retour à la liste