Au lycée Jeanne - d’Arc , Magda Laffon témoigne

Article publié le 14 décembre 2018

Magda Laffon

Magda Laffon, rescapée du camp d’Auschwitz, a délivré un message d’espoir lors de son intervention, jeudi.

Depuis septembre 2017, les élèves de la filière Accompagnement soins et service à la personne (ASSP) qui ont choisi de suivre pour deux ans le fil conducteur de la « solidarité et citoyenneté » sont sensibilisés au devoir de mémoire.

Ce projet interdisciplinaire a conduit les professeurs à inviter Magda Hollander-Laffon, rescapée du camp d’Auschwitz : « Notre objectif est de développer l’esprit critique des élèves, tout en défendant les valeurs républicaines dans un État de droit, expliquent-ils. Cela permet de lutter contre le négationnisme, combattre les préjugés, le racisme et l’antisémitisme. »

Déportée à 16 ans, Magda a fait passer un message fort en appelant chacun à « s’interroger sur ce qui lui fait peur : peur de l’autre, des jugements… Car une fois que l’on répond à cette question, plus rien ne peut nous submerger ».

En conclusion, et pour répondre à une question posée par l’un des 100 étudiants présents, elle motive son combat : « Je trouve la force de témoigner pour que demain soit beau et lumineux. Le monde va de travers, c’est vrai, mais on va le remettre à l’endroit ! Osez dire ce qui est injuste mais ne devenez pas violents. Et ne soyez surtout jamais injustes envers vous-mêmes. »

‹ Retour à la liste